A partir du mardi 1er décembre, les commerces alimentaires et non alimentaires sont autorisés à débaler sur le marché forain. Les halles alimentaire et aux volailles sont par conséquent ouvertes, en respectant les règles sanitaires en vigueur.

Cependant, pour lutter contre l'épidémie actuelle de l'influenza aviaire, et suite aux consignes préfectorales, 1 seul professionnel de la vente de volailles n'est autorisé par marché.

Le marché aux bestiaux continue ses activités habituelles.